Espace de couture mutualisé

impulsé par Première Brique

Petit descriptif du projet

Portée par Première Brique à Toulouse, la Fabrique à initiatives travaille depuis 2017 avec les centres sociaux du quartier de la Reynerie sur la problématique de l’accès des femmes à l’entrepreneuriat. Après une phase d’identification des besoins, une idée d’espace de couture mutualisé est à l’étude, un tiers-lieu et plateforme d’information pour accompagner les démarches de création d’entreprise dédiées à la couture. Fin 2020, une nouvelle réunion des partenaires doit déboucher sur une première expérimentation puis sur la recherche d’un porteur de projet en 2021.

 

« La démarche de la Fabrique à initiatives, qui consiste à repartir de l’évaluation des besoins du territoire, permet de repérer les personnes en attente de solutions et d’identifier les acteurs nécessaires à la construction d’une réponse commune aux enjeux soulevés par l’étude de la Fabrique. »
– Justine Martin, chargée de mission projets économiques en QPV à la mairie de Toulouse

Dans le cadre du contrat de ville, la Ville de Toulouse, Toulouse Métropole et la Région Occitanie, financent la Fabrique à initiatives portée par Première Brique sur le développement économique et la création d’activité en quartiers prioritaires. Une première phase exploratoire fait ressortir la problématique de l’accès à la création d’entreprise et à l’emploi des femmes.

En 2018, la Fabrique à initiatives rencontre une trentaine d’acteurs de l’accompagnement, de l’animation socio-culturelle (centres sociaux, associations de quartier, etc.), de l’insertion (PLIE, Maison de l’emploi, Centre d’information sur les droits des femmes et des familles) et de la création d’activité (Égalitère, mission locale, BGE). Pendant ces entretiens, un besoin de développement d’activités de couture est identifié.

La Fabrique à initiatives démarre une étude d’opportunité. Elle recense les projets existants sur la thématique et rencontre des espaces couture en France, des acteurs de la mode et du textile à Toulouse et des créatrices. Elle poursuit le travail en lien avec deux acteurs de la création d’activité habitués à accompagner des femmes de quartiers prioritaires : Égalitère et l’Adie. L’idée d’un tiers-lieu et d’une plateforme d’information pour accompagner les démarches de création d’entreprise dédiées à la couture se précise.

Début 2020, la Fabrique à initiatives propose un atelier collectif pour tester l’idée d’un espace mutualisé de couture. Des femmes aspirant à la création d’activité sont invitées, ainsi que les partenaires et l’écosystème toulousain de la couture. Dans un local du Mirail, une quarantaine de participants se retrouvent lors d’une matinée pour échanger et modéliser leur atelier couture idéal. En parallèle, un questionnaire est diffusé pour préciser les besoins et le profil des futures usagères.

La Fabrique à initiatives poursuit son travail au printemps : elle rencontre des fablab, d’autres ateliers de couture, et identifie en parallèle une trentaine de femmes et de partenaires intéressés pour constituer un collectif autour du projet.

Face au manque de temps des acteurs, la Fabrique se mobilise pour faire aboutir le projet : le local est identifié, tandis que la forme juridique, les activités et le modèle économique sont encore à affiner. Fin 2020, une nouvelle réunion des acteurs doit déboucher sur une première expérimentation de l’espace de couture mutualisé, puis sur la recherche d’un porteur de projet en 2021.

Quelques autres projets impulsés par la Fabrique à initiatives

Contactez la Fabrique à initiatives

En cours d’envoi

Mentions légales © Avise 2019 tous droits réservés

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?