Le Bon MauRepas

Petit descriptif du projet

La Fabrique à initiatives portée par TAg35 en Ille-et-Vilaine a été sollicitée, dans le cadre du Contrat de ville, pour expérimenter un projet sur la thématique alimentaire dans le quartier de Maurepas. Un restaurant-traiteur, monté sous forme de coopérative éphémère pendant six mois a permis de prouver le besoin identifié. Un collectif s’est mobilisé pour créer ce restaurant, Le Bon MauRepas, avec pour objectif d’accompagner les habitants dans leur émancipation professionnelle pour qu’ils bâtissent leur projet personnel de formation, d’insertion, de salariat ou de création d’entreprise.

« Dès le démarrage, il y a eu une démarche accueillante de la part de la Fabrique à initiatives et une capacité à échanger avec des acteurs d’autres territoires. Le réseau Fabrique à initiatives et l’aspect benchmark qu’il propose a aussi été une vraie valeur ajoutée pour ce projet. »
– Laurent Prieur, ex-directeur de Tag 35 et actuel co-porteur du projet Le bon MauRepas

Lors de réunions avec les habitants et les associations du quartier prioritaire de Maurepas organisées dans le cadre du Contrat de ville, l’alimentation ressort de manière prégnante comme vecteur d’activité économique et sociale. L’élu de quartier interpelle alors la Fabrique à initiatives pour mener une étude d’opportunité sur cette thématique. La Fabrique rencontre les acteurs locaux et réalise un travail de détection des besoins. Le besoin d’un lieu de restauration ouvert le midi dans le quartier, et la question de l’insertion, avec un taux de chômage important et un bas niveau de qualification des habitants, ressortent de cette investigation.

Un restaurant-traiteur, Le bon MauRepas, est ainsi expérimenté pendant six mois sous forme de coopérative éphémère. Une quinzaine d’habitants du quartier coordonnés par un chef cuisinier y participent, avec un accompagnateur sur la gestion de l’entreprise et le marketing. Trois acteurs portaient l’expérimentation :

  • La CAE Elan créateur, qui assurait le portage juridique, social, fiscal
  • Tag 35, pour l’ingénierie, le lien avec le quartier et la coordination du projet
  • Réso solidaire (pôle de développement de l’économie sociale), pour l’ingénierie et l’évaluation

Avec un restaurant plein et une trentaine de couverts par jour, le besoin est prouvé.

Fin 2018, le projet a été transmis à deux porteurs de projet et une étude de faisabilité a été réalisée à partir de 2019. L’objectif est de créer un restaurant permettant l’expérimentation professionnelle.

Quelques autres projets impulsés par la Fabrique à initiatives

Contactez la Fabrique à initiatives

En cours d’envoi

Mentions légales © Avise 2019 tous droits réservés

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?